Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 00:01

J'aurai passé une partie de ma vie à les confondre ces deux-là: Catalpa bignonioïdes & Paulownia tomentosa! Et pour cause: voici deux arbres 'pas de chez nous' qui font de grandes feuilles bien vertes & qui arborent un port très similaire...

 

Alors et avant de vous parler de Paulownia tomentosa, j'aimerais bien (et cela servira peut-être autant à vous qu'à moi!) le comparer au Catalpa, afin que l'on puisse correctement les identifier.

Il y a véritablement trois choses qui les différencient: les feuilles de Paulownia sont plus importantes que celles de Catalpa, ses fleurs sont violettes quand celles de Catalpa sont blanches, tachetées, et enfin les fruits de Paulownia sont de grosses capsules dressées alors que ceux de Catalpa ressemblent étrangement à des 'haricots géants', dépassant fréquemment les 30cm de longueur...

 

Voilà, le plus dur est fait, on sait maintenant qui est qui & nous n'avons plus le droit de douter quand on sera face à l'un ou à l'autre de ces végétaux! Encore que...

Je me permet de mettre un bémol quand il s'agira de déterminer si le jeune arbre aux grandes feuilles que l'on voit pousser dans cette petite cour délaissée est un Paulownia ou un Catalpa: Eh oui, tous deux ont de grandes feuilles 'tomenteuses' (= 'duveteuses'), d'une taille oscillant respectivement entre 30 & 40cm de longueur, d'une forme très proche & d'une couleur similaire...

 

Il se trouve que Paulownia arrive à se multiplier assez aisément et que c'est souvent lui que l'on découvre un beau matin dans un coin caché du jardin!...

C'est un arbre, il dépasse facilement les 10 mètres de hauteur si on lui laisse le temps & la place de le faire. Petit à petit, les si grandes feuilles ('juvéniles') qu'il développe dans les 2-3 premières années de sa croissance laisseront place à d'autres, plus modestes, moins grandes en tous les cas. Et puis, on n'a pas toujours la place de le laisser se développer. 

Aussi et c'est une solution souvent adoptée: vous pouvez le traiter en 'cépée' (= en taillant son tronc à raz de terre, chaque année, en sortie d'hiver), afin de ne jouir que de cette immense tige couverte de feuilles démesurées! L'effet obtenu est au moins aussi fort qu'une très belle Gunnera ou autres Musas... (voir photo)

 

Et pourquoi pas (cela ne me dérange pas), il y a quantité de végétaux qui sont traités de cette façon sans que l'on s'en aperçoive, je pense notamment à l'Osier (Salix viminalis) qui est coupé chaque année, à la Vigne (Vitis vinifera), traitée d'une façon proche (ne dit-on  pas d'ailleurs 'cep' de vigne?) ou à nombre de Cornouillers (comme Cornus alba sibirica) que l'on cultive pour la couleur de leurs bois. Mais, contrairement aux végétaux précédemment cités, Paulownia tomentosa est une véritable 'exotique' puisque son milieu d'endémisme est l'Asie et, plus précisément, le centre de la Chine...

 

Côté culture, la plante n'est pas très exigeante: si vous souhaitez l'installer dans votre jardin, prévoyez-lui simplement une belle fosse de plantation, correctement travaillée & amendée. Après quoi et en général seulement la première année, il conviendra de copieusement l'arroser. C'est à peu près tout, même s'il est certain qu'elle se développera bien mieux au soleil plutôt qu'à l'ombre!!

 

Le traitement du Paulownia tel que je le suggère précédemment concerne souvent un semis spontané. Et si vous décidiez de le planter?! Oubliez seulement l'idée de le maintenir en pot: Paulownia tomentosa est un arbre qui aura vite fait de dépérir si, en pleine terre, il ne peut se développer.

En résumé & pour faire court: si vous disposez d'un seul mètre carré correctement exposé dans votre jardin, pensez à y installer un Paulownia tomentosa lequel, très obéissant, vous donnera tout ce qu'il a et ce, du printemps à l'automne.

 

Ci-dessous: quelques feuilles de Paulownia tomentosa traité en 'cépée', prises en fin d'été & de journée,  à contre-jour dans une petite cour...

 

Paulownia tomentosa

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Arbres & arbustes
commenter cet article

commentaires

noureddine 17/10/2016 12:45

bonjour
je suis paysagise au maroc ,je veux un devis et des photo pour les arbres suivant .
- catalpa bignonioides cir 12-14 cn quantite 20
-magnolia grandiflora cir 12-14 cn quantite 20


cordialement

france in 20/09/2015 15:55

bonjour je viens de découvrir ce site j'adore ces 2 arbres et j'en ai un de chaque il y a aussi un moyen de les différencier par leurs feuilles duveteuses des 2 côtés pour le paulownia alors que pour le catalpa il n'y a que le dos de la feuille qui l'est tous les ans ça me fends le coeur de devoir arracher les petits qui naissent un peu partout ...à bientôt

Marie-Noëlle 20/11/2010 18:00


J'ai toujours hésité entre les deux moi aussi. C'est sans doute pourquoi je ne me suis décidée ni pour l'un ni pour l'autre mais pour un Chitalpa. D'ailleurs quand en parlerez-vous de cet arbre
issu d'un croisement entre Catalpa et Chilopsis. Pour ce qui est des grandes feuilles larges, ce n'est pas tout à fait cela !! A bientôt


Silvère Doumayrou 20/11/2010 19:49



Bonsoir Marie-Noëlle,


Je connaissais Fatshedera, l'improbable croisement entre Fatsia japonica & Hedera helix, mais je découvre, grâce à vous, le 'Chitalpa'!! Merci! Pour les
amateurs de fleurs, une 'Bignone' en arbre!... Je n'en parlerai malheureusement pas de si tôt car je n'arborde, sur La Pépinière, que les végétaux que je connais sur le bout des doigts!!


Je m'intéresserai très certainement à la question dès que j'aurai 5 minutes, en attendant, je vous souhaite une douce soirée.


A bientôt,


Silvère



Michel 20/11/2010 07:56


Je vois que je ne suis pas le seul à aimer les grandes feuilles lol
J’en ai déjà pas mal, comme pétasites, darmeras, asti boïdes, gunnera, tétrapanax, Podophyllum etc.
Et toujours a la recherche de nouvelles, Un vrai parcours du combattant, mais bon !
Le paulownia, je l’ai adopté aussi l’an passé un petit pied que j’ai l’intention de recéper
J’ai pu le voir chez un particulier des rejets de plus de 3 mètres, et je ne parle pas des feuilles impressionnantes, comme tu nous décris si bien
Michel


Silvère Doumayrou 20/11/2010 19:37



Salut Michel!


Merci pour ton commentaire: c'est toujours un plaisir de te lire!... Ecoute, côté 'grandes feuilles', possèdes-tu dans ton jardin la délicieuse Rheum nobile? (une Rhubarbe
Hymalayene aussi rare qu'impressionnante!) Je ne la cultive pas encore moi-même mais je sais, depuis quelques années déjà, qu'on peut acheter des graines sur des sites Anglais. Dis-moi ce que tu
en penses...


En ce qui concerne les 'grandes feuilles' toujours, je t'invite à consulter l'article de la semaine prochaine, mais tu risques d'être un peu déçu compte tenu de la faible résistance au froid de
la plante dont je parlerai vendredi prochain!...


Je te souhaite une bonne soirée,


Silvère



Alain of Paris 19/11/2010 20:20


Bonsoir, les feuilles de paulownia sont opposées deux par deux, c'est un petit truc pour le reconnaître quand il est jeune. IL n'y a que deux A dans paulownia, pour feuilles opposées, dans catalpa,
trois A... pour s'en souvenir.


Silvère Doumayrou 19/11/2010 22:12



Bonsoir Alain,


Je te remercie pour ton commentaire & dois avouer, au risque de froisser Miss Canthus (voir commentaire précédent), que ton explication pour diférencier Paulownia &
Catalpa est un peu plus claire que la sienne!!...


Aussi je te remercie pour ta contribution & te souhaite une agréable soirée.


Silvère



La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie