Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 00:01

Croisée il y a un paquet d'années chez Alain Jamet (célèbre 'Fou de Palmiers'), l'Erythrine sait rester discrète une partie de l'année. Par ses exubérantes inflorescences j'avais déjà, à l'époque, été fasciné par cette délicieuse 'exotique', mais une petite piqûre de rappel cet été n'aura pas été de trop avant de vous en parler...

 

Son nom: Erythrina x bidwillii (x= croisement entre deux Erythrines: 'herbacea' & 'christa-galli' ) Surnoms: Crête de Coq ou Arbre corail (y'en a pas un pour rattraper l'autre) Sa provenance: Amérique du Sud. Feuillage: trifolié & caduque si les températures descendent en-deçà de zéro degré en hiver (on ne peut pas avoir que des qualités) Floraison: superbes grappes de fleurs rouges plus allongées que ramassées entre mai & octobre selon les régions. Son entretien: (plus que) facile.

Il est vrai qu'au prix où l'on paye notre abonnement Internet on pourrait exiger d'en savoir un peu plus! Je suis absolument d'accord!...

 

Erythrina x bidwillii est un bel arbuste qui n'a que 2 tout petits défauts: être piquant & caduque dans la plupart des régions dans lesquelles il est cultivé. Piquant il l'est légèrement car il possède des épines discrètement disposées sur le pétiole, au revers de ses feuilles et caduque, pour la simple & bonne raison qu'il les perd en hiver.

Côté résistance au froid & si vous vous habitez la région parisienne, je vous invite à le protéger très sérieusement car, même si le pied pourra résister jusqu'à des gels de l'ordre de -10°c, les feuilles puis les parties aériennes seront atteintes dès que le thermomètre descendra en-dessous de zéro degré...


Malgré ces petits défauts bien vite oubliés dès que l'on aura généreusement contemplé sa floraison, j'aimerais mettre l'accent sur l'étonnante résistance à la sécheresse de cette bougresse: en effet & c'est une grande qualité quand il s'agit d'installer une 'exotique' dans un jardin plus souvent assoiffé qu'arrosé de pouvoir, aussi bien qu'elle, résister au manque d'eau. Erythrina x bidwillii se contente de très peu d'arrosages durant l'année (excepté peut-être celle de son installation) après quoi, les précipitations naturelles de l'endroit dans lequel on l'aura plantée suffiront à la contenter.

 

Au premier abord, on ne saurait dire si c'est une grande 'vivace' ou un petit 'arbuste'. Un peu des deux certainement puisque qu'elle perd ses feuilles comme une vivace & qu'on ne doit pas hésiter à la rabattre, en sortie d'hiver, comme un arbuste (qui dépasse souvent les 2 mètres de hauteur) Sa croissance étant plutôt vive, vous obtiendrez très vite & tout au long de l'été, d'incroyables inflorescences au bout des branches qu'elle aura développées. Son feuillage, d'un vert très lumineux, devrait suffire pour qu'on décide de la cultiver mais la cerise sur le gâteau reste quand même quand on peut enfin immortaliser son inflorescence...

 

Pour mettre toutes les chances de votre côté de voir correctement votre Erythrine se développer,  assurez-vous simplement qu'elle soit cultivée dans un sol plus que drainant (1/3 terre de jardin, 1/3 de sable et/ou pouzzolane & 1/3 de terreau environ) et au Sud, complètement exposée. 

Aucune excuse côté 'marché' puisqu'on la trouve maintenant dans pratiquement n'importe quelle pépinière correctement achalandée & à des prix qui ne devraient pas vous rebuter.

 

Pour résumer: je vous invite à tenter l'acclimatation des Erythrines (un paquet de variétés) à la seule condition d'adapter l'espèce qui conviendra le mieux à votre climat, qu'il soit Breton ou Normand, Parisien ou Méditerranéen!

 

Ci-dessous: Piètre photo d'une inflorescence d'Erythrina x bidwillii prise à l'ombre & en fin de journée dans un jardin privé près de Hyères-les-Palmiers...

 

Erythrina X bidwillii

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Arbres & arbustes
commenter cet article

commentaires

camille 13/06/2015 18:41

Bonjour, je vous ai lue avec attention, votre descriptif très complet est très intéressant, me donne envie de m'abonner à votre blog, ce que je vais faire de ce pas. J'ai 2 petites questions : je viens d'acheter l'un de ces specimens initialement prévu au sud mais contre une palissade à l'est qui lui cachera la lumière le matin ? autre question : si on coupe toutes les branches en novembre, alors qu'elle sera la taille de cet arbuste "adulte" en été ? en vous remerciant de l'attention que vous porterez à mon message, bien cordialement,
camille

Barbizon 27/03/2011 10:55


Bonjour, votre blog est fort sympathique, j'apprends plein de choses sur toutes ces plantes qui m'entourent et dont je ne connaissais pas les noms..Merci et bonne continuation. Barbizon


Silvère Doumayrou 28/03/2011 23:43



Bonsoir 'Barbizon',


Votre message est également 'fort sympathique', puisqu'il me renvoit très exactement à ce que j'essaye de faire sur La Pépinière & La Pépinière 2 depuis quelques années
déjà: donner à voir et à savoir!...


C'est certainement grâce à des commentaires comme les vôtres que je continue ce travail d'écriture, aussi je vous en remercie!!


Je vous souhaite une très agréable soirée.


Bien cordialement,


Silvère



Michel 01/11/2010 08:43


Bonjour Silvère
Bien joli, j’adore cette plante, Je cultive depuis plusieurs années Erythrina crista-galli en pot de bonne taille Celle-ci ne me pose aucun problème et très facile de culture, c’est une plante
assez gourmande, mais avec une belle floraison superbe, pour l’hiver pas de problème en remise, pas d’arrosage elle perd ses feuilles Je la taille au printemps, et elle repart sur les branches et
même de la souche, j’ai déjà réalisé des semis avec succès les graines sont comme des haricots
Michel


Silvère Doumayrou 02/11/2010 20:17



Bonsoir Michel,


Merci pour ces précisions, au sujet des graines notamment: je crois que ça va donner envie aux lecteurs de tenter l'expérience!... J'en profite pour te felliciter pour ta crista-galli
(très belle) et tes semis de Phormium (vus sur ton site): ils sont superbes et quelle rapidité de croissance!!


A très bientôt,


Silvère



alpinia 31/10/2010 21:47


Bonsoir Sylvère,

Merci pour vos bons conseils , je vais faire comme vous dites..En lisant le commentaire suivant, j'ai vu que la pépinière ISSA, que je connais ,la commercialise, j'aurais donc la possibilité de me
la procurer ..
J'ai ramené deux CD de photos qu'il me faut trier, lorsque j'aurais assimilé les 9 h de décalage horaire, et que j'aurais du temps à y consacrer je vous enverrais des photos , promis !
Bonne soirée
Jacquie


Silvère Doumayrou 02/11/2010 20:10



Merci pour votre retour, Jacquie!


Avec plaisir pour les photos!!...


Excellente soirée,


Silvère



alpinia 30/10/2010 21:21


Bonsoir Sylvère,

Me voilà de retour sur le sol français après un mois passé à Santa Clara....toutes mes potées d'exotiques n'ont pas souffert de mon absence, à mon grand soulagement. Pas plus que ma collection de
succulentes, mais pour elles, je ne me faisais pas de soucis !!!
Votre billet sur l'érythrine me donne envie de retenter l'expérience, j'ai planté deux fois sans succès la christa galli, c'est vrai que je n'avais pas mis toutes les chances de mon côté ,
c'étaient des boutures récupérées lors de nos bourses aux plantes... bien que protégées, elles n'ont pas supporté le premier hiver...Cette fois ci , je vais me procurer la Bidwillii, et j'espère
bien qu'elle va tenir, car dans mon jardin "sec" elle y a toute sa place! Je ne plante en pleine terre que les "dromadaires" quant aux soiffardes, je les mets en pots pour mieux gérer l'arrosage
l'été.
J'en ai vu de superbes spécimens en ballade à San Diego , tout près du Mexique, le paradis pour tous les amoureux des plantes .
Jacquie


Silvère Doumayrou 31/10/2010 21:22



Bonsoir Jacquie,


Oui, je suis certain que vous aurez davantage de chance avec la x bidwillii! Gardez-la en pot la première année (pour pouvoir la remiser en serre froide), plantez-la bien développée
& bien robuste en sol chaud l'année suivante avant de la protéger très sérieusement l'hiver venant. Pour le reste, je suis certain que vous saurez quoi faire!!


N'hésitez-pas à m'envoyer quelques photos de végétaux prises lors de votre passage à San Diego sur mon adresse mail: contactpepiniere@yahoo.fr...


Au plaisir de vous lire!


Bien cordialement,


Silvère



La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie