Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 00:01

Vous êtes probablement un peu surpris et vous vous dites: qu’est-ce qu’il vient nous parler d’Erigéron sur 'La Pépinière', LE blog consacré aux 'exotiques'?! J’avoue, il y a plus exotique qu'Erigéron karvinskianus, mais je le croise si souvent dans les jardins que j’arpente, qu’ils soient 'Exotiques', 'Français' ou 'Anglais' et toujours avec le même plaisir, aussi j’ai décidé non seulement d’aborder son cas mais de le mettre à l’affiche !

 

Certes je ne saurais pas en parler pendant des heures ou des pages durant comme pour certains végétaux parfois, mais j’adore l’Erigéron et je trouve qu’il a toute sa place dans ce site, en tous les cas disons que je lui ai fait une dérogation, un mot d’excuse pour trôner modestement sur mon Blog...

D’ailleurs, c’est une véritable ‘exotique’ au fond que notre Erigéron, puisqu’il est originaire d’Amérique Latine (entre le Mexique & le Panama précisent d'ailleurs certaines sources bien mieux informées que moi)

Erigéron karvinskianus est une vivace persistante au feuillage fin, à l’aspect presque d’une graminée, souple & délicate. Son développement est plutôt rampant, tapissant même. La plante arrive toutefois à se redresser pour laisser éclore ses petites fleurs simples & naturelles type Pâquerettes ou Asters, blanches d’abord puis roses et presque rouges en fin de floraison et ce, de la fin du printemps aux premières gelées…

 

L’Erigéron est LA vivace facile par excellence: elle pousse dans pratiquement n’importe quel sol, plutôt pauvre d'ailleurs, du moment qu’il sera correctement drainé. Elle sera plus courte & tapissante en plein soleil alors qu’elle prendra un peu plus de hauteur à mi-ombre. Dans ce cas-là, son port est moins soutenu, elle peut même parfois donner l’impression de s’étioler.

Avec le temps, la plante trace, s’éloigne du lieu historique de sa plantation, colonise gentiment son environnement, à son rythme, en se ressemant d’une année sur l’autre et cherchant la moindre anfractuosité pour s’installer.

 

Côté froid elle est plutôt bien armée, en tous les cas des gels de l’ordre de -10 à -15°c ne devraient pas entamer sa bonne humeur, si bien qu’elle s’est pratiquement naturalisée sur les côtes Méditerranéenne & Atlantique ou en région Parisienne... 

Même si elle aime le soleil, si vous arrivez à lui réserver un sol un peu frais l'été, vous aurez tout gagné! Côté entretien, il n’y a pas grand chose à faire, si ce n’est de la rabattre assez fort en sortie d’hiver pour la voir se développer au mieux dès que les températures s'adouciront. Vous pouvez aussi diviser la motte assez facilement en toute fin d’été ou au début de l’automne, afin qu’elle ait le temps de s’installer avant les premiers froids…

 

Pour une fois, voici un végétal qui sera facile à trouver, puisqu’on peut aisément l’acheter dans n’importe quelle jardinerie de France ou de Navarre. Ne prenez pas qu’un seul pied (surtout en petits godets), achetez-en plusieurs afin de donner à votre installation un aspect naturel, la croissance de la plante et la Nature feront le reste...

J’étais à peu près certain, avant même d’écrire ses quelques lignes, que je risquais de ne pas vous apprendre grand chose sur le sujet néanmoins, je suis content d’avoir pris un peu de temps pour parler d’Erigéron karvinskianus, cette vivace simple, discrète et si généreuse.

Avant de refermer le chapitre sur le sujet, je vous conseille de vous intéresser également à quelques autres Erigérons (la famille en compte près de 200!), comme E. glaucus (plus compact & aux feuilles bleutées) ou E. spéciosus (de nombreux cultivars) que j'apprécie particulièrement. 

 

Photo ci-dessous : détail d’Erigéron karvinskianus dans un petit coin bien caché du Clos St. Bernard à Hyères-les-Palmiers, dans le Var…

 

Erigeron karvinskianus Silvere Doumayrou


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Vivaces
commenter cet article

commentaires

La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie