Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 00:01

Je ne peux pas mieux vous décrire Calliandra eriophylla qu'en vous narrant les derniers pas qui ont précédé cette rencontre, moment rare & précieux pour l'amateur de végétaux que je suis...

 

C'était l'été dernier, je me baladais dans les rues de Bormes-les-Mimosas, mes yeux rebondissaient sur quelques potées de Tradescantia pallida, Cordyline australis 'Purpurea' & autres Pittosporum tobira... Quoi qu'il en soit et avant même de porter un regard aiguisé sur les végétaux qui m'entouraient, je le laissais vagabonder sur le patrimoine architectural qui se présentait à moi. Architecture médiévale, calades & pierres de taille. Le décor aurait été parfait s'il n'avait pas été balafré par la multitude d'enseignes des 'boutiques à touristes' & autres snacks à emporter... On ne peut rien contre le progrès!


A cette période de l'année & ce en début de journée, le soleil sait donner au spectateur ou au photographe amateur une lumière qui met en valeur l'objet de son intérêt. Pour moi et au détour d'une ruelle foulée par des milliers de visiteurs potentiels, m'est apparu un arbuste aussi fin que gracieux & léger: un Calliendra. Sur le coup, j'ai cru voir un Albizia 'nanifié' par le container dans lequel il était cultivé, tant ses feuilles, branches ou fleurs étaient identiques, en  infiniment  plus petits. Mais ce n'était pas le cas: il s'agissait d'un très petit arbuste de la famille du Mimosa, un arbuste que je ne connaissais pas et sur lequel tout mon intérêt allait se porter.

 

Tout est tellement fin chez ce petit arbuste que j'appellerai donc plus tard Calliendra eriophylla, qu'il m'a fallu un peu de temps pour comprendre non seulement ce qui m'arrivait mais aussi pour le regarder, le détailler, le photographier...

Aussi fines que la soie, ses fleurs étaient posées là, comme du coton, aussi légères que des plumes, paraissant définitivement échapper aux lois de la pesanteur. Son feuillage est également d'une finesse & dune subtilité remarquables. Même ses tiges semblent s'effacer pour mieux nous laisser le contempler (voir photo)

A l'écriture de ces quelques lignes je me demande même si je n'ai pas 'rêvé' cette rencontre! Certainement parce que le végétal ne nous est pas familier, qu'il est très rare de le croiser & que c'était la première fois pour moi.


Calliandra eriophylla est une 'exotique' qui nous vient d'Amérique (du Sud de la Californie au Nord du Mexique) Elle se développe dans un milieu plutôt hostile, pratiquement désertique. Qui dit 'désert', dit soleil & températures élevées, mais on devrait parler plus exactement d'amplitude thermique  entre le jour & la nuit. C'est le cas. Seulement, autant notre Caliendra est parfaitement équipé pour supporter les assauts du soleil, autant les températures négatives, gel ou gelées ne font partie de son vocabulaire.

  

En effet et à mon grand regret, Calliendra eriophylla ne supporte pas bien le passage du mercure en dessous de zéro degré. Dommage, cela hypothèque considérablement son potentiel d'acclimatation! Pour la côte d'Azur: pas de soucis, à moins qu'il ne s'abatte sur la région des températures plus froides qu'à l'accoutumée. Pour les autres, il faudra accepter de le considérer comme une plante de 'serre froide'. Heureusement l'arbuste est de faible développement aussi sa culture en pot est plus qu'envisageable. A l'automne, vous remiserez votre potée au frais & à la lumière en levant considérablement le pied sur l'arrosage.

Vous le ressortirez gentiment entre les mois de mars & de mai selon les régions, afin que le soleil printannier stimule doucement sa croissance...

 

Pratiquement introuvable en jardinerie, ne me demandez pas où on peut se le procurer s'il vous plait! Tournez-vous plutôt vers les pépinières 'exotiques' spécialisées comme celle de Brigitte Issa laquelle se fera un plaisir de vous conseiller dans votre achat...

 

Photo ci-dessous: mon Caliendra eriophylla découvert à Bormes-les-Mimosa...

 

Calliandra eriophylla

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Arbres & arbustes
commenter cet article

commentaires

brigitte Issa 28/01/2011 08:42


Connais tu le Calliandra tweedii qui est un peu plus résistant au froid , magnifique !!!! je l'adore
Brigitte


Silvère Doumayrou 29/01/2011 18:58



Bonsoir Brigitte,


Sauf erreur de ma part, il me semble que j'ai croisé Calliandra tweedii au Jardin Olbius Riquier, à Hyeres-les-Palmiers. J'ai fait quelques photos très sympa de l'inflorescence
particulièrement hallucinante!! Si c'est bien lui: j'adore aussi!!


Bonne soirée,


Silvère


 



Jacquie 22/01/2011 21:17


Bonsoir silvère,
C'est magique l'informatique !!!
je vous souhaite un bon rétablissement...
Jacquie


Silvère Doumayrou 25/01/2011 19:15



Merci beaucoup!


Ca commence à aller mieux...


A bientôt,


Silvère



miliezebomb 22/01/2011 13:52


Of course que c'était un compliment, allons donc, pouvait-il en être autrement?!


Silvère Doumayrou 25/01/2011 19:15



Merci Madame!!


A vendredi prochain alors?...


Silvère



Jacquie 21/01/2011 12:42


Bonjour silvère,
rassurée de vous voir de retour parmi nous... signe que tout s'est bien passé mercredi!
J'ai déjà eu le plaisir de rencontrer calliandra en Guyane et en Californie , comme vous je suis tombée sous le charme...
Bon après midi.
jacquie


Silvère Doumayrou 21/01/2011 22:11



Bonsoir Jacquie,


J'ai toujours quelques articles d'avance sous la main, aussi celui-ci a été publié depuis mon lit d'hôpital sur simple pression de mon téléphone portable!...


Je suis néanmois de retour à la maison & reprend mon travail d'écriture dès ce week-end entre 2 siestes & autres antalgiques...


Excellente soirée,


Silvère


PS: superbe le Caliandra, n'est-ce pas?!!



miliezebomb 21/01/2011 11:08


Effectivement, on dirait du coton ces fleurs, c'est vaporeux et mousseux à souhait! Très joli article, j'ai les images qui qui se forment en même temps que je te lis. On dirait presque un scénario
de film!


Silvère Doumayrou 21/01/2011 22:16



Salut Milie!


Je peux prendre cela comme un compliment? Si oui, merci!!


La qualité de l'article est cependant en étroite relation avec celle du végétal: une vraie rencontre et une plante vraiment superbe!


Merci pour ton commentaire!


Silvère


 



La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie