Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 00:01
J'ai envie de vous dire que si vous ne la connaissez pas, c'est normal: Leptinella potentillina est encore quasi introuvable sur le marché, à mon grand regret! Peut-être aurez-vous plus de chance que moi, car je n'ai pu l'acheter qu'une seule fois. C'était dans une grande jardinerie (où j'ai travaillé), il en restait 7, j'ai tout acheté. Je l'ai installée au pied d'un Trachycarpus chez un client pour lequel j'ai réalisé un jardin 'exotique' (http://lapepiniere2.over-blog.com/article-un-jardin--exotique-----35766898.html)

Je ne savais rien d'elle, tout ce que je voyais c'était une petite plante couvre-sol absolument craquante. Elle avait des mini-feuilles qui faisaient penser à celles des fougères, mi-pourpres, mi-vertes, très douces & très découpées. Elle occupait son godet de sorte que j'étais persuadé qu'elle pourrait rapidement couvrir l'espace qui lui serait dédié. Il me semblait qu'elle devait raisonnablement tenir au froid & qu'elle se plairait à mi-ombre... Tout cela était vrai.

Les 7 pieds que j'ai installés ont très vite rempli la surface du container.  Ils se sont admirablement bien développés à l'ombre des feuilles du palmier dans un substrat constitué pour moitié de terreau & autre moitié de terre végétale. La couleur des feuilles de Leptinella s'accorde d'ailleurs très bien avec celle du stipe 'poilu' de Trachycarpus fortunei (voir photo)
Côté froid, sans aucune protection, les -10°c en pointe & les 15 jours sans dégel de l'hiver 2008-2009 n'auront pas eu raison de mon adorable découverte: pas un pied n'a bronché, elles sont sorties de l'hiver 'comme si de rien n'était'! On l'annonce pourtant moins résistante que cela sur des sites très officiels, je peux donc vous rassurer sur sa rusticité: elle est certainement un peu plus rustique qu'on veut bien nous le faire croire!!

Persistante, elle reste présente toute l'année dans vos potées, elle change juste de couleur en fonction des saisons, passant du bronze au vert & jusqu'au pourpre les mois passants.  Quelles que soient les conditions de culture elle ne dépassera guère les 7cm de hauteur, mais une seule chose ne doit pas lui faire défaut: l'eau. Originaire de Nouvelle Zélande, Leptinella potentillina (que l'on appelle également 'Cotule' - pour ceux qui n'aiment pas le Latin) est plus familière des zones marécageuses que des rocailles, alors retenez simplement que vous ne l'arroserez jamais trop: de l'eau il lui en faut!
Rien de plus simple pour la multiplier (et donc l'offrir!), puisqu'il suffit de prélever quelques 'eclats de souche' pour donner un nouveau pied. Elle se marcotte d'elle-même constamment comme Helxine soleirolli ou Lysimachia goldilock par exemple, mais assurez-vous d'en planter suffisamment  pour assurer une couverture totale (j'en mets 12-15 au mètre carré)

Bref, voici une précieuse petite vivace qu'il faudra bien qu'on finisse par trouver, car on a tous un petit coin de jardin humide & mal exposé dans lequel elle se ferait un plaisir de s'installer! De plus, je suis certain qu'elle ferait un carton commercial si elle nous était plus souvent proposée... Pépiniéristes, à vous de jouer!!
Photo ci-dessous: détail de Leptinella potentillina au pied d'un palmier dans un bac en fibre près de Paris.

Leptinella potentillina

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Vivaces
commenter cet article

commentaires

Béatrice FILDER 09/04/2012 17:59

Bonsoir,

Si vous ne l'avez pas encore trouvée, vous pouvez vous la procurer sur le site du "jardin du pic vert". Site très sérieux où j'achète presque toutes mes vivaces.

Silvère 15/04/2012 23:51



Merci Béatrice pour votre conseil.


Bien sûr que je croise régulièrement Leptinella potentillina et je l'installe chez mes clients dès que l'occasion se présente, néanmoins l'info servira aux lecteurs du Blog...


Je vous souhaite une bonne soirée.


Bien cordialement,


Silvère



architecture dissertation 10/02/2010 13:50


I have been visiting various blogs for my dissertation research. I have found your blog to be quite useful. Keep updating your blog with valuable information... Regards


Silvère Doumayrou 15/02/2010 20:35


Thank you so much! It's quite pleasant to get readen in an over langage... I just hope the translation is better than my English!! The Blog is updated each week since almost 3 years now. To be
continued...
Wish you a nice evening.
Regards,
Silvère


miliezebomb 07/02/2010 20:21


héhéhéhé, j'ai les deux types d'ophiopogon (vert et noir) alors, je ris de pouvoir faire deux potées différentes selon tes conseils (pis d'abord, je la ferai quand même cette potée qui m'a tapé
dans l'oeil d'abord, le mauvais goût n'a jamais tué personne:)). Merci pour tes précieux conseils éclairés :)


Silvère Doumayrou 15/02/2010 20:38


Hey Millie, je viens de m'apercevoir que je ne t'ai pas répondu sur ce commentaire! Alors merci, mais oublie quand même le 'ton sur ton'... Crois-moi!!
(après cette réponse tu as évidemment le droit de ne plus jamais m'écrire!!)
Bonne soirée,
Silvère


Miss Canthus 06/02/2010 09:08


J'ai une Leptinella qui ressemble énormément à la tienne, mais je n'ai plus son nom:-)))
Elle est assez "pourpre" mais elle est dans un coin bien trop sec pour elle et je sais pas si elle sera toujours là à la fonte de la neige :-)))


Silvère Doumayrou 07/02/2010 20:21


Intéressant! Si ton sujet est le même que celui dont je parle dans l'article & qu'il s'avère résistant aussi bien au gel qu'à la neige, la résistance de la plante est-elle peut-être encore plus
importante?!...
A suivre (tu me diras)
Bonne soirée,
Silvère


miliezebomb 05/02/2010 11:04


DE QUOI? Je vois dans les coms que ça existe en version "chocolat"?!!!! IL ME LA FAUT ENCORE PLUS!!!! Et je viens de trouver une image sur le net d'une magnifique potée avec un pied d'ophiogonon
noir avec à son pied cette petite plantouille c'est ravissant!


Silvère Doumayrou 07/02/2010 20:19


Allez, sur celui-ci: tu me fait trop rire!!! Bien sûr qu'il te la faut! (et toutes les autres aussi!)
Par contre, j'ai vu la photo dont tu parles et je dois avouer que les deux végétaux sont trop 'ton sur ton' à mon goût! Je te propose de marrier la Leptinella 'chocolat' avec
Ophiopogon planiscapus 'vert' & le 'nigra' avec Helxine soleirolli ou autre Sagine... Le noir ressort tellement bien sur le vert... et réciproquement!
A bientôt,
Silvère


La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie