Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 00:01

Eh bien, dites-moi, il y a plus vendeur comme nom Latin que celui-là!! Je le reconnais bien volontiers d’ailleurs! Et pourtant, c’est une sacrée plante que ce Centranthus ruber. Allez, je vais être sympa et l’appeler par son nom commun: la Valériane des murs. Tout de suite c’est plus simple à prononcer, plus agréable à l’oreille et ça nous ferait même presque voyager!…

Je ne vais pas en faire des tonnes, mais j’aimerais tout de même vraiment insister sur ses nombreuses qualités. En effet, la Valériane des murs, en dehors de son potentiel décoratif avéré (j’y revendrai), est un ‘warior’ des conditions de culture difficiles. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu'on l’appelle ainsi. Elle se fait un malin plaisir de pousser partout où on ne l’attend pas: murs, trottoirs, cailloux, anfractuosités, bref, partout sauf dans une bonne terre bien travaillée, amendée et régulièrement arrosée!...
Vous savez, c’est cette plante que l’on voit à l’état spontané dans certaines régions au climat plutôt doux. Quel que soit l’endroit, le mur reste son lieu de villégiature préféré, elle y trouve tout: une certaine fraîcheur, de quoi se sustenter et une exposition bien ensoleillée…

Voilà une plante qui prend peu et donne beaucoup. Sa témérité lui vient de sa constitution: la Valériane fait partie des plantes que l’on peut qualifier de ‘succulentes’. Elle sait se satisfaire de peu et n’oublie jamais, comme la fourmi des Fables de La Fontaine, de faire des réserves en prévision d’un hiver froid ou d’un été très sec.  Elle supporte d’ailleurs très bien les deux, puisqu'elle résistera à des gels allant jusqu’à -20°c et sait se passer de pluies pendant un été entier! Pas mal, non? Vous en connaissez beaucoup, vous, des ‘exotiques’ qui ont ces facultés-là? Il y en a peu…


En fait, si l’on peut la qualifier d’’exotique’, c’est essentiellement parce qu’elle n’est pas endémique du Bassin Parisien, par exemple. Elle nous vient cependant de pas si loin, puisqu’elle est en fait une pure Méditerranéenne, mais cela n’enlève rien au portrait que je pourrais dresser d’elle.
La plante se développe donc aussi bien depuis un support vertical qu’horizontal et déploie, perchée sur de belles tiges d’un vert aussi charnu que parfait, de délicieux bouquets de fleurs allant du rose au rouge en passant par le mauve. Cette floraison est généreuse, abondante et dure une grande partie de l’été (puisque la plante fleuri généralement de mai à septembre)

La Valériane des mûrs est le Sedum spectabile du pauvre: elle pousse facilement à l’état ‘spontané’ et peut parfois devenir envahissante tant sa propagation par semis est aisée. Comme le Sedum, en bonne vivace qu'elle est et dès qu'elle est cultivée en jardin, vous prendrez soin de la rabattre très court en fin d’automne ou, plus tôt dans la saison mais plus haut également si vous ne souhaitez pas qu'elle fructifie. Cette opération aura pour but de l’’économiser’ (maturation de ses fruits) et d’éviter à votre parterre d’en être recouvert…

Même si la plante se développe à la perfection en plein soleil elle supportera bien une exposition à mi-ombre, aussi je suis certain que, comme moi, vous lui trouverez bien un petit coin de votre jardin…

Photo ci-dessous : modeste floraison de Centranthus ruber dans un haut lieu de l'exotisme à Paris: le Square Boucicaut

 

Floraison Centranthus ruber Silvère Doumayrou

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Vivaces
commenter cet article

commentaires

alpinia11 02/11/2011 21:16


Bonsoir Silvère,
La valériane est une de mes plantes préférées car elle est sans souci, elle fleurie en abondance et ne demande aucun soin, et puis je ne l'arrose jamais, c'est à mes yeux une de ses plus grandes
qualités! chez moi, elle colonise le jardin pour mon plus grand plaisir , plus la rose que la rouge, je ne sais pas pourquoi... quant à la blanche, elle n'a jamais voulu se ressemer, dommage !
bonne soirée
Jacquie


Silvère 04/11/2011 18:51



Absolument d'accord avec vous Jacquie et sur l'arrosage aussi!


Il n'y en a pas beaucoup des comme elles!! Dur de ne pas l'aimer, non?!...


Très bonne soirée,


Silvère



La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie