Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 00:01

Ce n'est pas souvent que je parle de cactus, non pas parce que je n'aime pas (même si un peu piquants!), mais parce que la plupart d'entre-eux n'est pas véritablement résistant au froid (au notre, en tous les cas!) Il y en a quand même une petite dizaine que l'on peut raisonnablement faire pousser à Paris, à condition de les maintenir en pot la belle saison durant, avant de les remiser en serre froide, l'hiver, le cas échéant...

 

Parmi eux, il y en a un que je connais bien et qui m'étonne vraiment: Chamaecereus sylvestris (tiens, encore un nom sympa à retenir!)

Petit cactus à la mode après guerre, on l'aperçoit encore parfois chez nos grands-mères, dans quelque vieille gamelle oubliée sur le pilier de l'entrée ou de la montée de l'escalier.

 

Dans un monde un poil 'bling bling', où les choses doivent se voir & se savoir, autant vous dire que notre 'micro-cactus' au nom imprononçable passe complètement inaperçu. Et pourtant.

Longtemps considéré comme ringard ou désuet, j'aimerais maintenant le remettre au goût du jour, pour les qualités que je vais énumérer...

 

Aucune raison de vous faire languir plus longtemps avant de vous parler de sa floraison: vous avez déjà jeté un oeil sur la photo et, ni la superbe couleur orange de ses fleurs, ni leur taille disproportionnée par rapport au végétal ne vous auront échappées! Superbe, j'adore!!

Attention: les meilleures choses savent se faire attendre & sont souvent éphémères, c'est le cas de cette floraison: un véritable spectacle haut en couleurs qui ne dure malheureusement que quelques heures... Non, rassurez-vous, c'est juste pour la rime: cette floraison s'échelonne, en général, sur quelques jours. Cependant, plus large sera le container dans lequel vous le cultiverez, plus il y aura de pieds (donc de fleurs) et plus longue en sera leur durée.

 

On a d'ailleurs souvent planté Chamaecereus sylvestris dans des coupes en terre cuite ou autres vieilles soucoupes en zinc mais, franchement, si on passait à des contenants plus contemporains? Je le verrais par exemple très bien s'installer dans des bacs en fibre, rectangulaires & peu profonds de couleur sombre type anthracite...

 

Autre qualité: sa croissance ou plutôt son développement voire, sa multiplication. La bestiole est de petite taille (5 à 15cm environ), ne vous attendez donc pas à un développement délirant à la verticale. A l'horizontale par contre, notre Chamaecereus est particulièrement productif, pour ne pas dire 'colonisateur': chaque pied donne, en rejetant de sa base, de 3 à 10 plantules et parfois plus. 

Sa croissance est donc absolument exponentielle, si bien qu'il vous faudra bientôt le diviser pour ne pas le voir végéter!...

 

Qualité essentielle encore pour les 'exotiques' que j'aime acclimater: la rusticité.

On peut toujours se renseigner sur la résistance au froid des végétaux, mais cela reste, en général, assez théorique. Ma petite potée (toujours pas rempotée!) tient sur mon rebord de fenêtre, plein Sud, depuis plusieurs années. Humidité, froid, neige ou gel ne l'ont jamais inquiétée. Le tout est de s'assurer que votre mini-cactus est installé dans un substrat très bien drainé (type 'Terreau à Cactées' avec de la pouzzolane au fond pour assurer un drainage parfait) Quoi qu'il en soit, il a passé chez moi les -10°c et se satisfait d'arrosages très aléatoires: trop ou pas assez, rien ne semble le déranger!

 

Allez, encore une énigme du 'Green Business': 'Pourquoi on le trouve pas en jardinerie? Bin, ché pas!' Il va encore falloir activer le réseau des copains végétaleux pour se le procurer!

Ah, au fait, vous saviez que le plus étonnant c'est que Chamaecereus est un cactus qui ne pique pas?!...

 

Photo ci-dessous: micro-potée de ce micro-cactus qu'est Chamaecereus sylvestris, en pleine floraison & en milieu de saison...

 

Chamaecereus sylvestris

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Sujets généralistes
commenter cet article

commentaires

dbledetente 31/01/2011 12:27


Bonjour,
dans la Creuse 23 à Viersat prés de Montlucon dans un endroit en plein courant d'air prospére en bord de la route dans le village une colonie de cactus trés piquants d'assez grand volume dont
j'ignore le nom et ce depuis au moins depuis une dizaine d'année et comme nos hivers sont particuliérement rigoureux on peux qu'ils sont rustiques
Amicalement


Silvère Doumayrou 08/02/2011 20:00



Bonsoir 'Doubledétente' (j'adore ce pseudo!),


Votre commentaire est très intéressant et suscite la curiosité, évidemment!...


Aussi je vous propose de m'envoyer une ou plusieures photos à l'adresse mail du site: contactpepeiniere@yahoo.fr, afin que nous puissions non seulement identifier le cactus et en parler le cas
échéant.


Dans l'attente de vous lire, je vous souhaite une agréable soirée.


Bien cordialement,


Silvère



miliezebomb 28/01/2011 08:36


Ces fleurs oranges iraient tout à fait dans mon intérieur Bollywood! Mais, mais, mais qu'aperçois-je dans ton article? Une faute d'orthographe????? "Après guerre" je suppose que tu voulais noter,
non? Allez, va, tu es pardonné, tu devais êtres dans un délire d'écriture lié à la beauté du végétal ci-dessus décrit!


Silvère Doumayrou 29/01/2011 18:51



Oui, merci Milie, il y a bien une faute (plus 'de frappe' que 'd'orthographe'!) mais je te remercie néanmoins de me l'avoir signalée!!


A plus,


Silvère



La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie