Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 00:01

Bah oui, en matière de palmiers, c'est le 'king', le boss quoi. Parmi les palmiers 'rustiques' acclimatables au bassin méditerranéen type Butia, Brahéa, Chamaerops, Phoenix et j'en passe, Archontophoenix alexandrae est certainement et de loin, l'un des plus beaux palmiers que vous puissiez rencontrer...

 

Normal, comparé à tous ceux que je viens de citer, Archontophoenix est non seulement parfaitement 'exotique', mais complètement 'tropical'. Son port est dressé, fort, puissant, presque arrogant de justesse & de beauté. Son stipe est gris & lisse comme la peau de l'éléphant, délicatement annelé. Ces délicieuses marques sur son tronc sont les vestiges de ses pétioles. Ses feuilles, elles, sont aussi fières qu'efficaces en matière de 'design végétal'. On n'est plus en Méditerranée, mais définitivement sous les Tropiques...

 

S'il fallait comparer, posséder un Archontophoenix pour un amateur de palmiers c'est comme avoir la Mustang 1968 de 'Bullit' quand on aime Steeve Mc Queen: un must!

Je vais me faire détester!! Bah oui, je donne envie avec la Rolls des palmiers avant de parler de rusticité! J'avoue: autant le palmier est superbe, autant sa résistance au froid est malheureusement plus que limitée. En effet, il n'est pas question de l'installer en dehors de quelques coins très privilégiés de la Méditerranée. Pour ne pas le voir péricliter il faudra s'assurer de le cultiver dans un jardin qui n'enregistre pas de températures inférieures à -5°c environ et encore, de courte durée. C'est comme toutes les bonnes choses: il faut les mériter...

 

Les graines d'Archontophoenix germent cependant plutôt facilement à une température de 25 à 30°c, en quelques semaines généralement. Non seulement l'expérience mérite d'être tentée, mais en plus la rapidité de croissance des plantules est très encourageante.

On n'a pas tous la Mustang, mais on peut rêver sur une réplique. Archontophoenix alexandrae, une fois germé et si les conditions de culture sont rassemblées, aura vite fait de pousser et de donner rapidement à la plantule une allure de palmier.

Après trois à quatre ans de bons traitements, celui-ci va prospérer irrémédiablement jusqu'à vous dépasser!! Si si, du moment que vous respectez scrupuleusement ses besoins: soleil, chaleur et eau.

 

Il est certain qu'il vous faudra le maintenir en pot si vous n'avez pas la chance d'habiter un de ces coins très favorisés que compte la Méditerranée. Vous le sortirez au printemps, à mi-ombre d'abord, un mois durant, avant de l'exposer 'full sun', évidemment. Avant l'hiver, il vous faudra le remiser dans une pièce bien éclairée, non chauffée et très peu l'arroser.

Le rempotage chez Archontophoenix est une activité qui deviendra assez prenante les années passant. En effet, celui-ci produit de nombreuses racines, souples et bien calibrées, qui n'auront cesse de se multiplier. Pour lui éviter toute carence et l'encourager à se développer, il vous faudra donc veiller à le rempoter régulièrement (presque chaque année!), dans un mélange riche, constitué pour tiers de terre végétale et deux autres tiers d'un excellent terreau, sans oublier la petite pincée de compost organique, biologique bien entendu!!

 

Quand il sera devenu trop grand, il sera alors temps de penser à acheter une belle villa au bord de la mer, entre Toulon et Menton, pour voir enfin votre palmier se déployer dans les meilleures conditions que vous puissiez imaginer.

En résumé, ne cantonnez-pas Archontophoenix alexandrae à un doux rêve que vous ne pourrez jamais réaliser: faites-le germer puis pousser, avant d'enfin déménager!!...

 

Photo ci-dessous: un beau représentant de l'espèce immortalisé l'été dernier dans une rue de Menton. A Paris nous avons le Marronnier (pas de bol), là-bas ils ont l'alexandrae (quelle chance)!!...

 

Archontophoenix alexandrae

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Palmiers
commenter cet article

commentaires

miliezebomb 02/06/2011 17:55


Sniff, sniff, ça sent le renfermé par ici...Faudrait rouvrir la fenêtre sur la Pépinière pour faire entrer de l'air frais :)


Silvère Doumayrou 06/06/2011 14:53



Snif, oui, désolé!... Je viens de traverser une épreuve professionnelle assez compliquée et je n'ai pu ni écrire de nouveaux articles, ni répondre aux commentaires ou autres questions posées sur
l'adresse mail des deux blogs...


Je vais donc très sérieusement remettre mon nez là-dedans et écrirai même certainement un article pour m'expliquer.


Merci de ne pas m'avoir oublié!!


Bises,


Silvère



miliezebomb 18/03/2011 10:09


On te sent presque comme "habité" dans cet article :)
C'est une très belle description complète de ce magnifique végétal...Moi j'ai un trachycarpus fortuneii, -18°C de rusticité c'est quand même "plus mieux" que -5!


Silvère Doumayrou 18/03/2011 19:24



Je suis bien d'accord avec toi Emilie et je suis le premier à défendre notre bon vieux Trachy fortunei & ses cousins mais, il faut le reconnaitre, Archontophoenix ne joue
pas dans la même cour!...


Bises,


Silvère



La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie