Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 00:01

Les mois mai & juin sont probablement les mois de l'année où l'on peut contempler le plus grand nombre de floraisons dans la plupart des jardins de l'hexagone. Ce n'est pas le cas pour notre Aloé, en effet, celui-ci s'y prend bien plus tôt: quand l'hiver se termine gentiment...


Et pourtant c'est bien une 'exotique' que notre Aloé arborescens. Par leurs provenances géographiques (le Mexique, le pourtour Méditerranéen ou l'Afrique du Sud par exemple), les Aloés ont deux périodes de croissance: le printemps et l'automne. Entre celles-ci, il fait généralement très chaud et les précipitations font souvent défaut. Ils se plongent alors dans une sorte d'hibernation, tout comme l'hiver d'ailleurs, compte tenu qu'il fait plus froid et que la luminosité baisse (c'est d'ailleurs pourquoi il n'est pas nécessaire, voir déconseillé, d'arroser trop vos Aloés pendant ces périodes-là) 
Les floraisons interviennent alors couramment entre la fin de l'hiver et le début de l'été, afin que leurs fruits aient le temps de mûrir et les premières graines de germer avant l'hiver ou au printemps suivant...


Parmi les plus résistants au froid, comme Aloé aristata (-10°c), Aloé striatula (-6°c) ou Aloé saponaria (-5°c), ceux-ci fleurissent généralement en fin de printemps. Notre arborescens s'y prend donc bien plus tôt, mais quelle floraison nous offre-t-il: de superbes inflorescences d'un 'rouge feu' unique semblent s'extraire avec force & détermination du coeur des rosettes de feuilles gorgées de soleil & de vie!... (voir photo)

En effet, si vous vous baladez en plein été sur la côte d'Azur, vous ne verrez d'Aloé arborescens que son feuillage charnu (et encore, si les précipitations printanières ont été généreuses!)

Non, pour le contempler dans toute sa splendeur (c'est à dire en fleurs), il vous faudra prévoir quelques vacances entre février & mars, période de l'année où l'on privilégie davantage les pistes de ski que le bord de mer...

Mais, croyez-moi, cela vaut vraiment le coup, parce qu'il n'est pas le seul à fleurir à ce moment-là et que les jardins Méditerranéens sont remplis de végétaux en pleine pousse ou début de floraison alors qu'autour de Paris ceux-ci sont encore très 'endormis'...

 

Pour la culture de notre Aloé rien de plus simple: les graines germent facilement et les boutures de 'rosettes' offrent de meilleurs résultats encore! Originaire du Sud-Est Africain, vous prendrez soin de lui réserver un sol parfaitement drainé, plus pauvre qu'enrichi et s'il faut l'arroser généreusement, ce sera plutôt au printemps & à l'automne que l'hiver ou en plein été. Sa résistance au froid lui permettra de supporter des gelées avoisinant les -5°c aussi, en dehors des quelques régions très privilégiées que compte notre beau pays, vous le protègerez sérieusement du froid et des pluies automnales à l'aide de paille & autres voiles d'hivernage ou le remiserez en serre froide l'hiver durant, dans une pièce fraîche & lumineuse.

Avec un peu de temps & de bons traitements, comme son nom l'indique, votre Aloé n'aura de cesse de s'ériger et de se ramifier pour former enfin une 'touffe' portée par des tiges qui finiront par 'lignifier' tel un arbuste... Dans sa région d'endémisme, Aloé arborescens peut dépasser les 2 mètres de hauteur! Si vous ajoutez à cela une envergure quasi identique à celle-ci, imaginez le bouquet qu'il peut produire!!..

 

Tant par son esthétique que sa facilité de culture, il va de soi que tout bon amateur de succulentes se doit de posséder un Aloé arborescens dans sa collection ou même sur son balcon!

Pour ce qui me concerne et les cordonniers étant les plus mal chaussés, je dois avouer que je passe plus de temps à le contempler qu'à le cultiver!! Quelque chose me dit toutefois qu'après la publication de cet article, il me sera difficile de ne pas en rapporter une bouture à Paris!...

 

Ci-dessous: détail d'une inflorescence d'Aloé arborescens prête à s'épanouir au Cap d'Antibe et au bord de la mer, en prolongement de la visite de la Villa Thuret...

 

Aloé arborescens - Silvère Doumayrou

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Aloés
commenter cet article

commentaires

Miliezebomb 17/06/2012 14:34

J'ai une plante qui fait de telles inflorescences mais plus petites, je ne sais pas si c'est celui dont tu parles...Mais j'ai ça au jardin nanananère ^^

Silvère 22/06/2012 00:31



Eh bien envoie-moi une photo Emilie, j'essaierai de l'identifier si je le peux.


Content de te lire... (je n'ai pas pu beaucoup écrire ces derniers temps compte tenu d'un emploi du temps très chargé, comme chaque printemps, côté paysagisme)


A bientôt,


Silvère


 



brigitte Issa 16/06/2012 11:36

Il possède les même vertues médicinales que l'Aloe vera , je le préfère car sa sève ne colle pas
il est très utilisé en Afrique du Sud
Brigitte Issa

Silvère 22/06/2012 00:27



Merci Brigitte pour ce complément d'information que je n'ai pas abordé dans l'article!


Par contre, je m'en suis donné à coeur joie dans un article de l'an dernier sur Aloé vera (http://lapepiniere.over-blog.net/article-aloe-vera-produit-miracle-tu-deviendras-65554164.html)


Bonne soirée Brigitte et à bientôt,


Silvère



La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie