Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 00:01
Voilà une vraie belle "rencontre botanique"!
Je me balade seul dans un jardin parisien, mine de rien et laisse vagabonder mon regard à droite & à gauche quand enfin celui-ci hésite entre un Sarcococca & un Cercidiphyllum. Exactement à mi-chemin entre ces deux spécimens se présente un bien bel arbuste, aussi discret que gracieux: c'est Aesculus parviflora...

Je me souviens de l'avoir déjà croisé, il y a quelques années, mais son identité ne m'était pas familière. Il m'a fallu enclencher mon réseau de "végétaleux" pour mettre un nom sur cette rencontre.
Cette dernière fut plutôt agréable (il suffit d'ailleurs de regarder la photo ci-dessous pour en être convaincu) Quelle légèreté & quelle douceur développe ce Marronnier! Oui, j'ai bien dit Marronnier!! Le fidèle représentant de nos piètres avenues parisiennes est de la même famille que notre Aesculus parviflora!...

C'est un arbuste de petite taille qui aime se développer à la mi-ombre ou au soleil. Une terre "franche" (= de jardin), correctement amendée & suffisamment hydratée (surtout après plantation) lui conviendra.
Je ne lui trouve qu'un seul défaut: il n'est pas persistant (= il perd ses feuilles en début d'hiver) Mais celui-ci est bien vite oublié quand l'on voit avec quelle grâce cet Aesculus développe ses feuilles fragiles d'un vert unique portées par des pétioles fuschias...

Un peu plus tard, c'est à une agréable floraison que nous assistons: en effet, Aesculus parviflora porte de longues inflorescences blanches très plaisantes à contempler vers le début de l'été...

Alors que l'arbuste se rencontre de temps en temps dans les jardins parisiens (entre-autres), il n'en demeure pas moins qu'il est absent de nos jardineries habituelles... Pourquoi? Je n'ai aucune idée sur le sujet!! Tout ce que je peux faire c'est de vous conseiller de l'acheter de petite taille (si vous le trouvez!), car les sujets déjà bien développés n'ont pas l'élégance de ceux que j'ai pu rencontrer...

Aucune inquiétude à avoir côté résistance au froid car Aesculus parviflora, comme le Marronnier, y résistera.
Prévoyez juste un peu d'espace pour son installation car il dépassera, avec le temps, les deux mètres de hauteur & presqu'autant en largeur. Son pied n'est pas ramifié aussi je vous invite ensuite à y installer des plantes d'ombre ou de mi-ombre telles des fougères, Rodgersias, Aruncus, Acanthes, ou autres couvre-sols type Cornus canadensis, Epimédium ou Ajuga reptans.

Ci-dessous, un détail d'Aesculus parviflora immortalisé avant floraison au Parc de Bercy à Paris, à la faveur du soleil un petit rayon...


Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Arbres & arbustes
commenter cet article

commentaires

La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie