Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 00:01
Le 1er mai c'est le jour du Muguet! Cependant, ne comptez-pas sur moi aujourd'hui pour vous en parler!! Non, j'aimerais vous décrire un tout autre végétal qui n'a pas d'égal!...

Soyons raisonnables: je n'irai pas jusqu'à dire que Convolvulus cneorum me donne des convulsions à sa vision, mais j'avoue que la plante est loin de me laisser indifférent!
C'est une "Méditerranéenne" encore peu connue (donc pas assez largement utilisée à mon goût!) qui mérite pourtant qu'on lui dédie au moins quelques lignes sur La Pépinière!...

Plus sérieusement, voici un végétal qui a tout pour plaire: il est persistant, peu exigeant & très florifère. Qui dit mieux?
Il garde donc ses feuilles en hiver, ce qui peut se révéler être un atout si, tout doucement un début de dépression saisonnière s'installe, courant novembre, quand les feuilles des "caduques" jonchent le sol de nos jardins parisiens...
Les feuilles qu'il porte sont d'un bleu-gris argenté - brillant très particulier, alors que leur revers est presque blanc... Superbe! Ses feuilles sont fines & nombreuses, ce qui n'est, encore une fois, pas pour me déplaire.

Son port est à la fois compact & ramassé, comme ses consoeurs Lavandula angustifolia,
Senecio "Sunshine", ou Helichrysum italicum. Sa croissance est assez vive, puisqu'il peut facilement doubler de volume les trois premières années après quoi, sans cesser de se ramifier, la plante à tendance à se stabiliser...
Il va de soi que, pour obtenir de bons résultats, il vous faudra installer votre Convolvulus en situation bien ensoleillée et, qui plus est, dans un sol drainant (comme pour la plupart des "Méditerranéennes")

Côté fleurs maintenant, ceci n'est pas seulement une précision mais c'est un fait: Convolvulus cneorum  se couvre d'une multitude de fleurs blanches (proches de celles du liseron - en plus petites évidemment) de la fin du printemps au début de l'été. Il va sans dire que celles-ci sont d'autant plus appréciables qu'elles se détachent d'un feuillage à la couleur aussi unique qu'idéale...

Et le froid alors? Eh bien le froid il s'en fiche, jusqu'à un certain point évidemment: il semble cependant pouvoir aisément supporter les -10°c (selon mes observations), mais les parties aériennes commencent à griller au-delà de cette limite fatidique!...
Au pire, la plante pourra toujours renaître, tel le Phoenix, une fois le printemps revenu, mais c'est accepter de perdre ses branches & ses feuilles... Aussi je vous invite, de façon arbitraire & systématique, à le protéger en début d'hiver d'une petite couche de paille & éventuellement d'entourer ses parties aériennes d'un voile d'hivernage.

Je ne sais pas si, avec ces quelques observations - très personnelles - j'aurai réussi à vous donner envie de le planter mais, si c'était le cas, sachez que j'en serais ravi!

Ci-dessous, une photo de Concolvulus cneorum prise en plein hiver dans le Square Boucicaut, haut lieu de "l'exotisme" à Paris!...


Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Vivaces
commenter cet article

commentaires

miliezebomb 04/08/2009 23:00

Superbe!

La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie