Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 00:01
Ah, l'hiver parisien, cette horrible période qui dure presque 6 mois de l'année (j'en rajoute un peu, bien entendu), associé à une terre trop argileuse & des précipitations aussi généreuses qu'abondantes en début de cette saison, le phénomène ne laisse que peu de chance à nos "exotiques" de s'en sortir quand le gel enfin s'y met!
Il en est de même pour notre "Pavot arbustif" ou "Pavot en arbre", autrement dit: Romneya couteri...

Encore que, même si son feuillage & les fragiles tiges qui le supportent ont assez rapidement grillé sur pied cette année, la plante a de la réserve...
Quand la terre se réchauffe, que les jours rallongent & que l'on peut enfin déguster une bonne viande grillée au barbecue, en T-Shirt & au soleil, c'est signe que notre Romneya, encore un peu engourdi par l'hiver finissant, lance ses premières pousses vers le ciel: il entame alors modestement le premier acte d'une nouvelle saison...

Les "boutons" qui émergent timidement de la terre deviennent  rapidement des tiges, certes encore un peu frêles mais déterminées, lesquelles se lancent enfin à l'assaut du soleil. Se déploient alors & en nombre de fines feuilles d'un vert-gris très particulier tirant sur le bleu ciel. Profondément découpées, elles se disposent régulièrement, presque à l'horizontale, afin de ne pas perdre un seul rayon d'un
trop rare soleil dans notre région!

Originaire de Californie, Romneya est effectivement plus habitué à de longues séances d'UV qu'à de pénibles séances d'apnée (oui, car il retient son souffle & serre les f..... quand l'hiver débarque!)
Sa fleur parait imiter ce qu'elle recherche le plus: le soleil! En effet, Romneya arbore de superbes fleurs, presque disproportionnées si l'on rapporte leur taille à l'envergure de la plante, mais tellement modestes par leur aspect: les pétales semblent faits d'un papier crépon blanc immaculé, lesquels protègent un fragile coeur infiniment jaune... Unique!
Une superbe floraison que l'on attend chaque année comme un cadeau.

Côté culture, j'insisterai plus que jamais sur la nature du sol: le plus drainant possible &  l'exposition: "full sun", évidemment!...
N'oubliez pas cependant de l'arroser régulièrement en été, le sol doit rester "frais" sans être trop humide ou desséché.

Alors & pour boucler la boucle, même si Romneya coulteri semble résister à des gels de l'ordre de -10c° au moins (pour la souche, le feuillage est abîmé dès -5°c), paillez-le généreusement dès les premières gelées sur 50cm de hauteur environ & voile d'hivernagez-le de la tête aux pieds... Dans ces conditions vous augmenterez la probabilité de ne pas le voir disparaître lors d'hivers un peu rigoureux (au moins le pied) et, si les hivers qui viennent ne sont pas aussi durs que le dernier (2008-2009), votre pavot dépassera non seulement les 2m50 de hauteur & le mètre de largeur, mais vous gratifiera d'une abondante floraison tout l'été durant!...

Photo ci-dessous: une vue très partielle mais néanmoins fidèle de la floraison de Romneya coulteri, prise par Olivier Ducreau (que je ne présente plus!) dans son jardin en Charente Maritime...


Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Vivaces
commenter cet article

commentaires

Nathalie 23/04/2011 17:20


Il résiste très bien au froid sans aucune protection (le mien a résisté à -12°). Ce dont il a le plus besoin pour bien fleurir c'est d'un sol sec et pauvre. Planté d'abord dans une belle terre
noire il proliférait sans jamais fleurir, lassée je l'ai transplanté en haut d'un mur en pierres sèches dans une vilaine terre argileuse, maintenant il fleurit 2 fois par an (mai-juin et
septembre-octobre) et s'est multiplié partout. La plante est plus dense et plus belle si on rabat les tiges à 15-20 cm en fin d'hiver.


Isa 21/04/2009 09:07

Dommage que la rusticité de ce pavot soit faible car après avoir lu votre article, il m aurait bien tenté ! Merci tout de même pour ces infos et bonne journée

La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie