Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 00:01
Eh bien moi, j'y vais!! Cet Aloé saponaria tout mimi me donne envie d'en mettre partout! Couvert de ces caractéristiques taches de rousseur (ou de blancheur!) voici un petit Aloé très sympa qu'il faut connaître...

Comme tous les Aloés, celui-ci requiert une belle exposition, à savoir bien ensoleillée, un sol drainant & un arrosage généreux en été... Bref, comme souvent: la tête au soleil & les pieds légèrement au frais. Il porte de bien robustes feuilles disposées en étoile, lesquelles semblent, par chez nous, gorgées d'eau & de force.
Il "rejette" rapidement & généreusement pour donner lieu à une nouvelle génération. Comme je dis le souvent: Si vous en avez un, vous en aurez toujours!
Il est si facile de le multiplier, en prélevant ses nombreux rejets que, très vite, il vous faudra les distribuer!

Son envergure reste tout à fait raisonnable (puisqu'il ne dépassera pas 30cm de diamètre) aussi est-il plus qu'envisageable de le maintenir en pot. Cerise sur le gâteau: Aloé saponaria produit une bien agréable floraison quand, entre juin & juillet, au cœur de ses feuilles & de l'été, sort un bouquet de jolies petites fleurs orangées perchées sur une frêle tige d'un vert parfait!
Un seul défaut pour nous, les "non Méditerranéens": Aloé saponaria ne résiste au gel que jusqu'à -5°c!... C'est limite pour la banlieue parisienne ou pour nombre de régions situées au Nord de la Loire, néanmoins, avec un peu d'énergie, nous arriverons à l'installer (qui plus est si on peut le maintenir en "serre froide" l'hiver (= serre non chauffée, mais hors gel))
Aloé saponaria est si simple & si robuste que de le nier en fait de vous un rustre! Il est, comme Agave americana ou Aloé aristata, un végétal simple & agréable à cultiver.

Alors et pour les autres, les "privilégiés", ceux qui habitent sous des contrées plus protégées, Aloe saponaria pourrait rapidement s'apparenter à une "mauvaise herbe" car son apparente fragilité cache une excellente résistance à la sécheresse... Très souvent il est bien moins vert que "par chez nous" et à tendance à rougir voire à devenir pourpre sous les assauts répétés du soleil & du manque d'eau ou encore quand les températures descendent en-dessous de zéro...
Bref, trouvez-le, bouturez-le, faites ce que vous voulez mais il faut que vous l'ayez!!
Ci-dessous, un jeune Aloé saponaria
prit dans mon jardin au petit matin...


Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Aloés
commenter cet article

commentaires

vibet jacques 24/10/2011 16:40


j'ai des saponarias depuis plus de 10 ans, ils sont en pleine terre, l'hiver je les protége du froid avec 3 épaisseurs de voile d'hivernage cela va très bien,je me sers de ses feuilles comme
anti-rides et aussi contre les coups de soleil ( j'habite en charente) je fais de nombreuses distribution tout les ans, en intérieur, ne pas oublier que cette piéce est un purificateur et quelle
fleurs merveilleuses en mai


Silvère 24/10/2011 23:02



Vrai pour les fleurs et pour le pouvoir cicatrisant ou appaisant de l'Aloé (pour ces utilisations, vera est plus fort encore!...)


Ca fait plaisir de voir que saponaria arrive à tenir en Charentes avec une bonne protection!! Je suis certain que les lecteurs Charentais seront content d'apprendre qu'ils peuvent le
faire pousser durablement par chez vous!...


Merci pour votre commentaire.


Bien à vous,


Silvère



lovequadra 09/08/2011 18:22


Merci !!! Grace à vous j'ai trouvé le nom d'une des plantes que j'ai et qui actuellement me fait une fleur.

Très chouette blog soit dit en passant. Un vrai plaisir à lire.


Silvère 29/08/2011 17:55



Merci Lovequadra pour ce sympathique commentaire!


Je suis content que le site serve à cela aussi: identifier un végétal que l'on apprécie mais dont on ne connait pas le nom! (chouette végétal que cet Aloé saponaria au passage!)


A bientôt sur La Pépinière, tous les vendredis si vous le souhaitez pour découvrir un nouvel article.


Bien cordialement,


Silvère



Célinette 24/10/2008 12:58

J'adooore!!!

David 24/10/2008 08:59

Salut Silvère,

Il peut même tenir jusqu'à -8/-10°C à condition d'être au sec. Si les rosettes gèlent, les rejets ont vite fait de tout recoloniser!
A plus. David

La Pépinière C'est Quoi?

  • : La Pépinière
  • La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Les Articles Par Catégorie