Samedi 19 janvier 2008 6 19 /01 /Jan /2008 00:01
Alors voilà: qui de l’œuf ou de la poule?... La question ici ne se pose pas, derrière chaque Palmier, il y a une graine qui a germé! Hormis quelques rares espèces qui peuvent se multiplier en prélevant (très difficilement) des rejets du pied mère (Phoenix, Chamaerops...), chez le Palmier tout commence par la graine...

C'est d'ailleurs le seul moyen d'obtenir des espèces que l'on ne trouve pas (ou très rarement) dans le commerce. Mais avant tout, c'est une expérience qu'il faut réaliser pour mieux appréhender la croissance & la culture des Palmiers.

D'une façon générale, il faut faire tremper les graines 24 à 72h ou plus selon les espèces, dans une eau propre & tiède. Il faut s'assurer au préalable que la pulpe qui entoure les graines a bien été nettoyée (elle a parfois un "pouvoir" anti-germinatif)
Certaines graines son enveloppées d'un endocarpe très épais (= une enveloppe autour de la graine), c'est le cas de Jubéa chilensis ou des Butias (capitata, yatay, eriospatha...)

Pour accélérer leur germination, on pourra les "craquer", c'est à dire briser cet endocarpe à l'aide d'un marteau. Par expérience, je vous conseille de ne le faire qu' avec des graines récoltées depuis plus de 6 mois: les graines trop fraîches sont collées à l'endocarpe et se fendent au moment du craquage (cette technique fait gagner plusieurs semaines & parfois quelques mois à la germination)

Disposez ensuite les graines dans un substrat léger type terreau à semis que l'on aura prit soin d'arroser plusieurs fois au préalable. J'ai pour habitude d'à peine les recouvrir de terre, cette technique, proche des conditions naturelles, semble bien mieux réussir que certaines (comme les Butia, Jubéa, Brahéa et quelques autres) une température de 30, voire 35°c est nécéssaire pour activer la germination. On peut facilement les obtenir en utilisant un câble chauffaut installé dans une mini-serre. Si la température escomptée n'est pas atteinte, protégez le dessus & le dessous de votre mini-serre par du papier ou du carton: leur pouvoir isolant augmentera facilement la température de 5 à 10°c!

Evitez ensuite l'excés ou le manque d'eau: l'excès d'eau ferait pourrir les graines, alors que le manque arrêterait de façon définitive le processus de germination!...
Pour germer, les graines n'ont pas besoin de lumière, au contraire! Pour ma part, je laisse la feuille séminale apparaître dans l'obscurité (= premier signe de germination après la racine) puis, quand elle atteind 2 à 3 cm, je déplace le godet dans une autre mini-serre, moins chauffée (25°c environ) et à la lumière (derrière une fenêtre bien exposée)

La durée de germination dépend certes des conditions de culture, mais est aussi et surtout propre à chaque espèce. Voici quelques exemples: Sabal, Phoenix, Washingtonia, 15 à 30 jours environ, Brahea, Butia, Chamaedorea, 45 à 120 jours environ, Jubea, Rapidophylum, entre 6 mois & 1 an et demi, voire plus!...

Dernière étape: quand la deuxième feuille apparait (après la feuille séminale), je rempote individuellement dans un godet de la taille supérieure. Prenez grand soin des racines, elles sont très fragiles et, d'une façon générale, les palmiers supportent mal que l'on "touche" à leur racines!... Attention: certaines espèces ont un développement racinaire très important dès la germination, aussi faut-il leur réserver un container adapté, à savoir le plus profond possible.
Il s'agit en particulier de: Phoenix, Brahéa, Jubéa, Chamaerops, Trachycharpus manipur, etc. Je vous garantis que pour ces espèces des godets de 10x10cm sont trop petits!

Cet article ne peut que "survoler" le sujet, aussi je vous invite à vous connecter, si vous souhaitez en savoir davantage, sur l'incontournable forum des "Fous de Palmiers".
Photo ci-dessous: infrutescence de Phoenix reclinata.   


undefined

Par Silvère Doumayrou - Publié dans : Palmiers
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

La Pépinière c'est quoi?

  • : La Pépinière
  • : Silvère Doumayrou vous propose chaque semaine un nouvel article sur les plantes dites "exotiques" acclimatables à la région Parisienne et, plus largement, sur les végétaux qui l'ont séduit. Photos, conseils, expériences, nouvelles espèces...
  • La Pépinière
  • : 08/08/2007
  • : Acclimatation Germination Bananiers Aloés Créations de Jardins Thématiques Aménagement t Plantes exotiques Flore Méditerrannéene Palmier environnement
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Les articles par catégorie

Rechercher une plante/un sujet

Quelques photos...

  • Echium-fruticans.jpg
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés